Une maison Gilles-Carle verra le jour en Gaspésie

Une maison Gilles-Carle, dédiée à offrir davantage de soutien aux personnes proches aidantes, sera implantée dès le mois de juin à Sainte-Anne-des-Monts.  

Le nouveau service pourra accueillir huit personnes en halte-répit et en répit-hébergement temporaire, soit pour une durée maximale de 14 jours consécutifs.

Les activités de démarrage ont commencé il y a quelques jours.

La mise en place de la maison bénéficie d’une aide au démarrage de 100 000 $ de Québec et par la suite, un budget de fonctionnement de 400 000 $ par année sera accordé à la condition que la maison obtienne un taux d’occupation de 85 %.

L’administration sera chapeautée par l’Association la Croisée, un organisme qui favorise l’intégration sociale et défendre les droits et les intérêts des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, une déficience physique ou un trouble du spectre de l’autisme et habitants le territoire de la MRC de La Haute-Gaspésie.

Tout le volet des soins cliniques sera offert par le CISSS de la Gaspésie.

D’autres services complémentaires seront fournis par une équipe multidisciplinaire, notamment du soutien, de la formation et de l’information ainsi que de l’aide pour les activités de la vie quotidienne et domestique. Un centre de jour sera également à la disposition des familles.

Le président de la Croisée, Steve Ouimet, a indiqué que les détails du projet seront présentés lors d’une conférence de presse bientôt à laquelle la comédienne et chanteuse Chloé Sainte-Marie doit participer.

L’artiste a pris soin pendant 17 ans de son conjoint, le cinéaste Gilles Carle, atteint de la maladie de Parkinson et à mis à l’avant-plan le débat sur la reconnaissance des proches aidants.

Son combat pour le garder à la maison a posé les premières bases de la Fondation Maison Gilles-Carle. Elle s’y implique depuis 2008.

« Du haut de cette nouvelle Maison Gilles-Carle au regard donnant sur les eaux et le Nord infini, l’esprit fréquente l’extase. Monts sanctifiés ainsi nommés par les matelots remontant le Grand Fleuve, soyez salués. Sachez que sainte Anne est la patronne des navigateurs, des Peuples premiers et de toutes rivières et lacs baptisés nous ayant donné naissance… Merci-gracias sainte Anne de nous protéger en cette Maison initiale en  » Terre Gespeg « , là où tout a commencé », a mentionné l’artiste et porte-parole de la Fondation Maison Gilles-Carle dans un communiqué.

Québec s’est engagé à intensifier et à diversifier les services de répit au Québec, notamment en appuyant l’ouverture d’une vingtaine de maisons au cours de la présente décennie afin de répondre aux besoins des personnes proches aidantes, dans un souci d’inclusion et d’ouverture à tous les types de clientèles.