Un conseiller d’Escuminac reçoit un avertissement de la Commission municipale du Québec

Logo : Commission municipale du Québec (Groupe CNW/Commission municipale du Québec)

La Commission municipale du Québec sert un avertissement au conseiller d’Escuminac, Roch Savoie, qui doit suivre la formation obligatoire en éthique et déontologie d’ici le 21 juillet.

Si l’élu ne le fait pas, il pourrait être suspendu de ses fonctions.

La Commission municipale avait cité en audience le conseiller le 24 mai dernier pour défaut de formation à la suite d’une enquête.

C’est que la loi prévoit qu’un conseiller ou un maire – nouveau ou réélu – doit suivre le cours dans les six mois suivant le début de son mandat.

Dans un courriel, la commission mentionne qu’un élu qui fait défait de suivre une telle formation dans le délai prescrit, sans motif sérieux, peut être suspendu par la commission pour une durée indéterminée, tant que la formation n’est pas suivie.

L’audience s’est tenue mardi devant le tribunal administratif de la commission.