Retour du train de passagers : Via Rail mis en demeure par le candidat péquiste de Bonaventure

Le président-directeur général de Via Rail Canada est mis en demeure par le candidat péquiste de Bonaventure à l’élection de lundi de ramener le train de passagers en Gaspésie.

La requête faite par Alexis Deschênes demande une rencontre avec Martin Landry d’ici le 1er novembre pour discuter de la reprise du service.

Dans la mise en demeure, M. Deschênes rappelle que Via Rail a cessé l’exploitation de son service en Gaspésie en 2013 en raison de la vétusté du réseau ferroviaire en Gaspésie.

Le candidat rappelle que les trains peuvent circuler entre Matapédia et Caplan depuis 2021 et le transporteur n’a toujours pas annoncé de plan de reprise du service, malgré les nombreuses requêtes faites par les Gaspésiens.

« On a le droit d’avoir le service de train de passagers. On expose au PDG de Via Rail que Via Rail a un devoir en vertu de la loi de fournir le service. Je lui demande qu’on se rencontre très bientôt pour travailler ensemble pour la reprise du service en Gaspésie, spécifiquement jusqu’à Caplan car le rail est fonctionnel à défaut de quoi on va intenter une poursuite judiciaire », commente M. Deschênes.

Dans sa mise en demeure, M. Deschênes souligne que la politique nationale des transports prévue à l’article 5 de la Loi sur les transports au Canada veut que le système de transport national soit accessible à tous et qu’il favorise un environnement durable, car il est essentiel au bien-être des citoyens et favorise la croissance économique dans les régions rurales.

Dans les assemblées générales du transporteur ces dernières années, les dirigeants ont toujours affirmé que le train serait de retour en Gaspésie une fois la voie réparée jusqu’à Gaspé.

« Le rail est fonctionnel jusqu’à Caplan. On pense que toutes les conditions sont là pour que le service soit offert dès maintenant et par la suite, on se rendra plus loin lorsque le rail sera fonctionnel jusqu’à New Carlisle d’ici une année ou deux », mentionne M. Deschênes.