Quelque 300 millions $ seraient nécessaires pour réparer le rail entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé

La réfection du tronçon trois du rail entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé pourrait coûter jusqu’à 300 millions $ et devrait être livré en décembre 2026.

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, devrait se rendre à Gaspé mardi prochain pour faire l’annonce du calendrier de réalisation et les sommes à consacrer à la réhabilitation.

L’annonce se ferait à la Gare intermodale, lieu symbolique pour annoncer ce méga-chantier.

Les deux députés caquistes de la Gaspésie ont fait preuve d’une discrétion sur la possibilité d’une annonce mardi prochain.

« Nous devrions avoir de bonnes nouvelles à annoncer très prochainement sur le dossier du rail en Gaspésie. On espère que ça va se faire d’ici les prochaines semaines », soutient le député de Gaspé, Stéphane Sainte-Croix.

« J’oserais dire qu’il y aura d’excellentes nouvelles très bientôt », se limite à dire la députée de Bonaventure, Catherine Blouin.

Le 5 mai 2017, les libéraux avaient débloqué un premier 100 millions $ pour sa réfection en promettant d’atteindre Gaspé en 2022.

En août 2019, le premier ministre François Legault avait ciblé 2025 et l’enveloppe était passée à 235 millions $ en 2020.  

Ottawa avait aussi promis 46 millions $ en août 2019 pour le volet érosion côtière sur le troisième tronçon.

Selon nos informations, cette enveloppe sera épuisée une fois les travaux effectués sur les tronçons un et deux, soit entre Matapédia et Port-Daniel-Gascons.

Québec a promis que le train entrera en gare à Port-Daniel-Gascons en 2024.

Par ailleurs, nos sources avancent qu’une somme entre 250 et 300 millions $ serait requise pour réhabiliter le tronçon trois.

Le 11 novembre, Québec avait annoncé un appel d’intérêt pour la réalisation du tronçon Port-Daniel-Gascons-Gaspé.

Lors du report indéfini de l’arrivée du train à Gaspé en février 2022, Québec évoquait qu’il fallait d’abord compléter les travaux de conception et d’ingénierie préparatoires au remplacement ou à la réhabilitation de 21 infrastructures, dont des analyses de caractérisation des sols ainsi que des études géotechniques et hydrauliques afin de préparer un dossier d’affaires qui était promis pour ce printemps.

On a appris aussi que le rail devrait être déplacé à deux endroits sur ce segment de la voie ferrée.  

Ainsi, selon un calcul conservateur, la réfection complète du rail avoisinerait et pourrait même dépasser le demi-milliard $.

Le 11 novembre, Québec avait annoncé un appel d’intérêt pour la réalisation du tronçon Port-Daniel-Gascons-Gaspé.

En février et mars derniers, les MRC de Rocher-Percé et de la Côte-de-Gaspé ainsi que les villes de Chandler et Gaspé réitéraient leur appui au vaste chantier de réfection de la voie ferrée entre Matapédia et Gaspé.  

En avril, la Coalition des citoyens pour le développement de Gaspé dénonçait à son tour la lenteur pour établir les plans et réparer le rail entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé.

De plus, la Coalition des Gaspésiens pour le retour du train de passagers de Via rail fait campagne depuis quelques années en faveur du retour du train de VIA Rail jusqu’à New Carlisle dès que les infrastructures le permettront comme première étape vers le rétablissement du service complet jusqu’à Gaspé le plus rapidement possible.