Ouverture prochaine d’une distillerie à Cap-Chat, un projet estimé à 2,5 M$

Le maire de Cap-Chat, Marcel Soucy et l'homme d'affaires et promoteur, Carl Bourget (Photo Denis Lévesque- Arsenal Media)

Un vent de fraîcheur souffle sur la municipalité de Cap-Chat qui accueille sur ses terres une nouvelle entreprise. C’est lors d’un point de presse, mardi en matinée au sous-sol de l’Hôtel de Ville de Cap-Chat en présence du maire, Marcel Soucy, des membres du conseil, du préfet de la MRC de La Haute-Gaspésie, Guy Bernatchez et divers intervenants du monde économique que l’on a confirmé la nouvelle.

La Distillerie de Cap-Chat aura pignon sur rue sur la 132, à proximité de Valmont Plein Air. (Photo Denis Lévesque- Arsenal Media)

Le promoteur Carl Bourget a confirmé qu’il allait de l’avant pour son projet de distillerie en Gaspésie. Ce projet estimé à 2,5 M$ a pris trois ans à se concrétiser alors qu’une première rencontre a eu lieu en 2019, pour évaluer les possibilités de s’établir ici profitant d’une vue imprenable sur la mer et dans l’intérêt de profiter de l’engouement au plan touristique pour cette destination qui attire chaque année, des milliers de touristes des quatre coins de la province.

Selon monsieur Forget, la qualité de l’eau (eau non traitée) que l’on retrouve à Cap-Chat a grandement contribué à ce choix. Car, comme il l’a si bien dit durant la conférence, l’eau représente 50% du procédé soulignant que le secret de la vodka est dans l’eau!

L’homme d’affaires qui a vendu le Vignoble cidrerie et distillerie Le Nordet l’an passé concentrera ses efforts sur ce nouveau projet qui permettra de créer une dizaine d’emplois. La Distillerie Cap-Chat sera localisée au 16, rue Notre-Dame Est à Cap-Chat avec pignon sur la 132 et produira tout d’abord une vodka puis un gin. D’autres produits suivront dans le futur et on souhaite aussi s’inspirer des ingrédients en provenance du terroir et même de la mer.

Pour le maire de Cap-Chat, Marcel Soucy, l’annonce de l’ouverture de La Distillerie de Cap-Chat c’est comme la musique à ses oreilles. Pour lui, c’est un nouveau souffle pour sa ville après des mois de pandémie et que les bonnes nouvelles soient rares, cette annonce rend les gens heureux et c’est un projet novateur et attractif pour d’autres entreprises dans le futur. Il souligne également que ce sont des emplois à bon salaire, une nouvelle qui fait beaucoup de bien.

Le préfet de la MRC de La Haute Gaspésie, Guy Bernatchez et le président-directeur général de la Distillerie de Cap-Chat, Carl Bourget (Photo Denis Lévesque- Arsenal Media)

Même son de cloche pour le préfet qui se réjouit de l’arrivée de cette nouvelle entreprise en Haute-Gaspésie et que d’autres annonces du genre suivront dans le futur, démontrant que ce n’est qu’un début et qu’un vent nouveau souffle sur la Gaspésie. Il se dit heureux de compter parmi les acteurs qui multiplient les efforts pour attirer les promoteurs comme monsieur Forget chez nous.