Nathalie Normandeau poursuit Québec pour 2,5 millions $

Arrêtée par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) en mars 2016, Nathalie Normandeau dépose une poursuite de 2,5 millions $ contre le gouvernement du Québec. 

L’ex-vice première ministre libérale et députée de Bonaventure a indiqué par communiqué lundi en fin de journée avoir entrepris une démarche auprès du Procureur général du Québec afin d’obtenir réparation pour les préjudices subis.

Elle tient l’UPAC et le Directeur des poursuites criminelles et pénales responsables des dommages engendrés. 

« Ces accusations résultaient d’enquêtes fautives et avaient plutôt pour motivation de favoriser le renouvellement du mandat du commissaire Robert Lafrenière et la création de l’UPAC comme corps de police indépendant », a soutenu madame Normandeau.

La demande introductive d’instance a été déposée le 22 octobre dernier et la requête avait mise sous scellée pour 30 jours en raison du privilège de l’enquête en cours. L’ordonnance a pris fin lundi à 16 heures 30.

« Je devrai apprendre à vivre avec ces accusations qui ont hypothéqué près de cinq ans de ma vie. Les préjudices ont été nombreux et pour cette raison, je réclame une somme de 2,5 millions $. »

Puisque le dossier se retrouve devant la justice, Nathalie Normandeau ne donnera aucun autre commentaire pour le moment.

Le 25 septembre 2020, le juge André Perreault ordonnait l’arrêt des procédures contre elle en raison des délais jugés déraisonnables.

À l’époque, l’ancienne vice-première ministre avait déclaré avoir souhaité être jugée par le tribunal pour laver son honneur.

Mme Normandeau était accusée d’avoir souscrit frauduleusement à une caisse électorale, corruption et d’abus de confiance.  

En janvier dernier, celle qui est maintenant animatrice à la radio à Montréal avait imagé que sa défense avait coûté davantage que le coût d’une hypothèque moyenne dans la Ville de Québec.

Au moment de son arrestation, elle avait perdu son micro au FM-93 à Québec. Elle avait repris du service durant quelque temps à BLVD-FM à Québec en compagnie d’André Arthur en 2016.