Le sort du caribou du parc de la Gaspésie abordé avec Justin Trudeau

Le sort du caribou forestier du parc de la Gaspésie s’est invité le 18 août à  midi à New Richmond lors de la visite du premier ministre Justin Trudeau en Gaspésie. Des militants d’Environnement Vert Plus ont montré une banderole sur laquelle on pouvait lire « Arrêtons les coupes caribou ».

Le premier ministre a discuté brièvement avec les quelques militants sur place.

« Je vais rapporter ça à l’équipe. Je suis ce dossier de près. Je sais que les gens travaillent fort là-dessus. On va vous revenir », a mentionné Justin Trudeau au porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron qui est resté sur son appétit.

« On n’a pas eu de délai par rapport à l’émission du décret. On est à la même position qu’en avril dernier. On s’en fait promettre un. On l’attend avec impatience pour arrêter les coupes dans les zones périphériques d’habitat du caribou. On espère que la visite d’aujourd’hui va aider à concrétiser le tout », mentionne M. Bergeron.  

Le militant a aussi mentionné que le ministère fédéral de l’Environnement est au fait du projet du Bioparc de la Gaspésie qui souhaite accueillir des caribous pour assurer sa survie.

« On désire souligner que c’est un bon projet et que c’est potentiellement une des seules avenues possibles pour sauver le caribou de la Gaspésie. Ce n’est pas la seule chose à faire, mais si c’est pour sauver l’espèce, on va avoir un moyen d’augmenter la population rapidement et le projet d’élevage au bioparc est un de ces moyens », conclut M. Bergeron.