La Traversée de la Gaspésie à ski et raquette sera de retour en mars prochain

Après une absence de deux hivers, la Traversée de la Gaspésie à ski et raquette sera de retour dans une version plus petite, concentrée et décalée en mars.

La présidente, Claudine Roy, est formelle : l’événement sera livré du 5 au 11 mars.

L’organisation est à réembaucher du personnel pour veiller à la préparation et à la livraison de la TDLG.

« On est très confiant de livrer une semaine de plaisir. Ça va se passer sur le bout de la péninsule. On essaie de faire quelque chose de plus simple que tous les déménagements qu’on connaît dans le cadre de la grande traversée. Les gens vont arriver à Gaspé et rayonner sur le bout de la péninsule », explique Mme Roy.

Pour le moment, l’itinéraire final n’est pas encore déterminé, mais la TDLG pourrait se rendre dans le secteur de Percé, de l’Anse-à-Valleau, à Forillon et au mont Puddingstone à Douglastown.

Décaler de la fin février au début mars est une décision logique.

« Ça nous donne un peu plus de temps pour l’organisation et la température est beaucoup plus clémente. Pour l’organisation de l’hébergement et la restauration, j’ai fait le tour des commerces et c’était plus favorable de le tenir une semaine plus tard qu’à l’habitude », mentionne Mme Roy.

Pour la relance, une centaine d’inscriptions est prévue et l’apport de 25 bénévoles compléteront la traversée.

« Avant, on offrait de cinq à six personnes dans un chalet ou encore quatre personnes par chambre. Mais ce sera seulement des occupations simples ou doubles qu’on va offrir cette année pour ne pas se ramasser avec des problèmes de grippe ou de COVID-19. On joue vraiment le plus sécuritaire possible », prend soin de préciser la présidente.

Les inscriptions seront lancées prochainement sur le site Internet de la TDLG et la promotion est déjà amorcée sur les réseaux sociaux.

« On a déjà de bons retours. Les gens sont contents que l’événement revienne. Pour le conseil d’administration et les bénévoles impliqués, tous semblent très heureux du retour de l’événement cette année.

En raison de la pandémie, cinq événements de la TDLG ont être annulés depuis le début de la crise sanitaire : trois à bottines (2020,2021 et 2022) et deux à ski et raquette (2021 et 2022).

L’an dernier, la virulence du variant Omicron de la COVID-19 avait anéanti les espoirs d’une relance de l’activité qui aurait marqué le 20e anniversaire de l’organisation.

La TDLG avait offert une formule semblable à celle préconisée cette année en termes de volume alors que les 100 places disponibles s’étaient envolées pratiquement au complet dès l’ouverture des inscriptions le 6 décembre 2021.

Les retombées de la TDLG se calculent en millions $ pour la région.