La libérale Diane Lebouthillier conserve son siège dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine

La lutte s’annonçait serrée à la suite du scrutin de 2019 : les électeurs auront tranché en reconduisant la libérale sortante Diane Lebouthillier dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine pour un troisième mandat à Ottawa.

Avec 221 boites de scrutin dépouillées sur les 223 dans la circonscription en début de nuit, Mme Lebouthillier avait une avance de 2262 voix sur son plus proche rival, le bloquiste Guy Bernatchez.

« Ça a été une longue campagne. C’est terminé. L’adrénaline descend. J’ai juste envie d’aller me coucher. On va être prêt demain pour poursuivre le travail », a déclaré Mme Lebouthillier dans un point de presse pour souligner sa victoire après cette longue soirée à attendre les résultats.

Alors que le Canada sera dirigé par un second gouvernement libéral minoritaire consécutif, Mme Lebouthillier indiquait que peu importe le résultat, « le gouvernement libéral va travailler pour la population. On était là dès le départ pour la COVID-19. Je serai là comme députée pour représenter la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Pas seulement en parler, mais agir concrètement », a lancé la députée réélue.

L’élection de 2021 s’annonçait comme un match revanche alors qu’elle affrontait de nouveau le candidat bloquiste Guy Bernatchez. Diane Lebouthillier avait gagné Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine avec une majorité serrée de 637 voix en 2019.

« Avec la campagne que j’ai menée, il y un sentiment de déception. J’ai tout donné. C’est la population qui a décidé, c’est la démocratie », a commenté M. Bernatchez.

Dans un contexte où des élections pourraient être déclenchées à tout moment, M. Bernatchez n’est pas prêt à dire s’il serait candidat pour une troisième fois.  

Diane Lebouthillier misait sur son bilan depuis sa première élection en 2015 pour retourner à Ottawa pour une troisième fois. Elle a répété à tout vent que la circonscription est parmi les 25 ayant eu le plus de soutien à travers le Canada depuis 2019. Elle mentionne que 318 millions $ ont été investis par Ottawa: 164 millions $ aux Îles et 154 millions $ en Gaspésie.

Le candidat bloquiste avait pu compter sur l’appui du chef Yves-François Blanchet qui avait passé trois jours dans le dernier droit de la bataille électorale. À la question sur les efforts mis pour mettre la main sur Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, M. Blanchet avait déclaré faire « tout sauf que d’être trop confiant ».