La Journée nationale de la vérité et la réconciliation rassemble 300 personnes à Gaspé

Environ 300 personnes dont plusieurs élèves anglophones de la grande région de Gaspé ont participé vendredi matin à une marche pour souligner la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation au centre-ville de Gaspé.

Le rassemblement s’est fait sur le coup de neuf heures à l’aréna Luc-Germain et une marche a été lancée pour se terminer au Berceau du Canada avec quelques mots pour souligner la journée.

« Pour moi, c’est un début vers le changement. C’est important de voir que le monde prenne le temps et nous soutienne ce matin dans cette journée. C’est important », lance le chef de la Nation micmac de Gespeg, Terry Shaw.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau met beaucoup l’accent sur la réconciliation, une position réaffirmée par la députée-ministre de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, qui en avait fait un des éléments clefs de ses priorités de la session d’automne à Ottawa.

Mais pour le chef Shaw, les discours doivent se matérialiser.

« L’intérêt est là, mais il faut voir l’action. Il faut voir des changements dans les communautés, non seulement dans la visibilité et les discours », mentionne le chef.

« C’est aussi une journée de guérison, de reconnaître ceux qui sont revenus des pensionnats, mais surtout ceux qui ne sont pas revenus », ajoute M. Shaw qui rappelle que le dernier pensionnat autochtone a fermé ses portes en 1996.

Il souligne que les jeunes enfants ont été traumatisés durant toutes ces années dans les pensionnats.

Plusieurs élèves des écoles anglophones Gaspe Elementary School, Gaspe Polyvalent School et de Belle-Anse étaient présents à la marche.

« C’est pour donner la chance aux enfants de connaître la communauté autochtone de Gaspé et de faire l’éducation de tout ce qui s’est passé et de leur faire connaître la vraie histoire », mentionne la directrice des écoles primaires de Gaspé et Belle-Anse, Beryl Boyle, pour explique l’importance de cette participation à la marche.

Des membres de la communauté de Listuguj se sont déplacés à Gaspé pour l’occasion.

Des activités ont été organisées jeudi à Listuguj et Gesgapegiag pour souligner la Journée nationale.