La députation de l’Est du Bloc Québécois demande une révision du processus de vérification d’Emploi Canada

Kristina Michaud, députée d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et son collègue Maxime Blanchette-Joncas, député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques du Bloc Québécois

Première sortie officielle de Kristina Michaud en 2022 en accord avec ses collègues de l’Est-du-Québec concernant le dossier des délais touchant les prestataires d’assurance- emploi qui sont visés par une alerte de fraude. La députation de l’Est exige une révision du processus de vérification.

Dans un communiqué émis en fin de journée mercredi, la représentante du Bloc dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia souligne que les demandes d’aide ont explosé au cours des dernières semaines à travers les bureaux de circonscription. Madame Michaud considère qu’Emploi Canada fait fausse route en prenant en otage les prestataires honnêtes en leur demandant s’ils ne sont plus en mesure de payer leurs factures, ce qui est selon elle inacceptable et insensible.

Les représentants et représentantes du Bloc Québécois demandent qu’Emploi Canada procède à ces vérifications simultanément au versement des prestations d’assurance-emploi et qu’une fois la vérification terminée, l’organisme gouvernemental puisse aller de l’avant et exiger aux prestataires fautifs de rendre des comptes. Madame Michaud souligne que la solution proposée pourrait éviter bien des maux de tête et promet avec l’ensemble des membres et chef de son parti de le rappeler au gouvernement afin qu’il applique rapidement.