Gaspé confiant d’avoir de l’aide fédérale pour un nouvel hangar à l’aéroport

L’optimisme est dans l’air à Gaspé alors que le maire, Daniel Côté, se montre très confiant d’obtenir une aide fédérale pour construire un nouvel hangar à l’aéroport Michel-Pouliot.

Ce nouveau bâtiment est essentiel car la pandémie a fait en sorte qu’il y a de plus en plus de pilotes de petits avions privés qui ont des demandes. Par ailleurs, parmi les transporteurs qui desservent Gaspé, certains souhaiteraient un hangar pour faire dormir leurs avions à Gaspé.  

La Ville avait déposé en avril une demande d’aide dans un programme fédéral pour le projet afin d’augmenter les revenus de l’aéroport.

 La Ville, qui doit obtenir la permission de Québec pour conclure avec Ottawa, attend des nouvelles dans les prochaines semaines pour la demande d’un peu plus de 4 millions $.

« L’enjeu qu’on a, ce sont les délais. C’est un programme de relance économique de l’après-pandémie et il faut réaliser les travaux avant la fin de 2022. On aurait pu choisir l’aérogare, mais on se doutait qu’on ne pourrait pas réussir dans les délais requis. Le hangar est assez simple à réaliser. C’est pourquoi on avait mis le focus là-dessus et sur les plans et devis de l’aérogare », explique le maire, Daniel Côté.  

Le plan de développement du complexe aéroportuaire présenté en 2018 évoquait l’agriculture pour générer des revenus supplémentaires, mais ce volet a été mis de côté pour le moment.

La Ville a déjà rénové la piste et ses approches en 2020.