Environnement Vert Plus réclame toujours les rapports environnementaux de Ciment McInnis

Un groupe environnemental de la Baie-des-Chaleurs réclame toujours les rapports sur les émissions atmosphériques de la cimenterie de Port-Daniel-Gascons.

Le mystère plane toujours à la suite d’un nouvel épisode de poussière collante à Ciment McInnis survenu le 18 juin dernier.

Environnement Vert Plus tente toujours d’obtenir les rapports sur les rejets des cheminées mais aussi sur la qualité de l’air en raison de la poussière générée par l’exploitation de la carrière.

Selon le groupe, McInnis refuse l’accès à ces données, tout comme le ministère de l’Environnement en raison des possibles poursuites sur les rejets de poussières collantes.

« On va voir ce que cette contestation donnera au fil du temps. On est en négociation très serrée avec le Comité de suivi environnemental et la direction de la cimenterie pour éventuellement les obtenir. On songe à mettre en place notre propre programme communautaire de surveillance des émissions », souligne le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron, qui demeure convaincu que les documents doivent être rendus publics.

« Le rapport de l’an dernier, ce ne sont pas des informations recueillies dans le cadre d’une enquête. Ce sont des informations annuelles qui sont publiques. Donc, ce rapport devrait être public », lance M. Bergeron.

Le débat sera amené à la Commission d’accès à l’information et les délais pourraient être longs.